La Méthode

Nous considérons que la vigne et les terres méritent des soins attentifs pour le long terme. C’est grâce à une méthode de travail rigoureuse et intransigeante au vignoble ainsi qu’en minimisant les interventions à la cave que nous pouvons créer des vins uniques exprimant le charme et le caractère extraordinaire de leur terroir.

L’agriculture biologique fut pour nous, par conséquent, une condition sine qua non; et dès le début en avril 2015, nous nous sommes engagés dans une conversion qui durera trois ans. Cela signifie encourager la biodiversité, maîtriser la pousse des fleurs sauvages entre les vignes, faire du paillage, labourer pour rendre à la terre les bois de taille, et parfois avec l’aide de sangliers qui parcourent la garrigue!

Par ce choix, nous garantissons le non-usage de produits chimiques de synthèse; par exemple en remplaçant des insecticides par des phéromones. Pour chaque action que nous décidons au vignoble, nous en considérons l’impact à long terme.

LA VITICULTURE
Le travail est manuel et laborieux, depuis la taille, puis le débourgeonnage, l’épamprage, ensuite l’effeuillage et les vendanges en vert pour enfin vendanger les raisins à maturité. Les adventices (ou “mauvaises herbes”) sont labourées et enfouies d’une part pour contrôler la compétition avec les vignes et d’autre part pour enrichir le sol en matière organique.

Les grappes sont uniquement séléctionnées et vendangées à la main, rassemblées dans de petits contenants pour éviter toute dégradation puis sont transportées rapidement à la cave. A leur arrivée, les grappes sont éraflées, quelques unes parfois manuellement, avant de passer par une table de tri où une équipe de 6 à 8 personnes est dédiée à enlever tout ce qui n’est pas un raisin parfaitement mûr et sain.

LA VINIFICATION
Les fruits sont versés dans des cuves en acier inoxydable, en respectant les sélections parcellaires. Ainsi chaque parcelle est vinifiée séparément, afin de nous offrir une étude de leur identité individuelle. Après une macération pré-fermentaire à froid des baies entières, l’extraction douce par un pigeage manuel se fait au cours d’une fermentation progressive pendant laquelle les températures sont maîtrisées et les manipulations minimes.

La macération dure environ six semaines, suivie par un élevage sur lies fines dans des demi-muids en chêne, provenant des tonnelleries Boutes, Taransaud et Stockinger.